L'assurance Vie en France

Une assurance vie constitue une épargne. Effectivement, une assurance vie est un contrat constitué de deux personnes: le souscripteur en premier lieu et l'assureur en second lieu. Le souscripteur peut nommer des tiers bénéficiaires dans son contrat d'assurance vie, ou bien n'inclure que lui seulement.

La durée de ce contrat dépend du choix du souscripteur, l'assurance vie peut être considérée comme une épargne de moyenne durée ou de longue durée, la durée peut être prolongeable. L'assurance vie, de par sa flexibilité en terme d'épargne est constituée de divers choix de facteurs:
-Assurance vie en cas de vie
-Assurance vie en cas de décès
-Assurance vie sur un support monosupport
-Assurance vie sur un support multisupport

Si à l'heure actuelle, l'assurance vie fait partie des épargnes, des investissements préférés des français, ce n'est pas anodin, les chiffres le démontrent. Effectivement, sachez que huit millions de français possèdent une assurance vie.

Sachez également que 89% des français espèrent une pérennisation de la sécurité de cette épargne. L'assurance vie est un produit d'épargne adressé à tous, jeunes ou vieux, elle reste conseillée comme investissement financier dès trente ans. Ce produit d'épargne est comparé aujourd'hui, comme une arme de protection pour son foyer.

Explications sur les différents types de contrat d'assurance vie:

Comme nous l'avons notifié auparavant, il existe en France sur le marché de l'assurance vie, deux types distincts d'assurance vie. L'assurance vie en cas de vie et l'assurance vie en cas de décès. Ces deux contrats restent différents et des variations s'effectuent sur certains éléments, comme: Rente, cotisation, durée, but de l'épargne … Nous allons définir ci dessous, les particularités de chaque contrat pour vous éclairer sur la question. 1-le contrat assurance vie en cas de vie: Le contrat d'assurance vie en cas de vie reste le plus prisé des français. Ce contrat est un moyen d'épargne à moyen terme. Ainsi, sur ce type de contrat c'est la durée qui importe pour la fructification de l'épargne. Une assurance vie en cas de vie, pour optimiser son épargne doit être souscrite relativement jeune. Son fonctionnement est simple, et son titre est significatif.

Effectivement, une assurance vie en cas de vie fonctionne si le souscripteur est encore en vie. Son capital, sa rente sera versée à ce dernier en fonction de l'échéance fixée préalablement. Cependant, sachez que si préalablement vous avez nommé un tiers (enfant, conjoint ...) comme bénéficiaire inclus et mentionné à votre contrat, ce dernier percevra le capital, si vous décédez avant l'échéance fixée préalablement. 2-le contrat assurance vie en cas de décès: Le contrat d'assurance vie en cas de décès, fonctionne, comme son titre l'annonce au décès du souscripteur. Dans le contrat souscrit préalablement, obligatoirement, des tierces personnes seront nommées et seront les bénéficiaires du contrat. Ici, sur ce type de contrat, c'est aux bénéficiaires que sera versée la rente.

Sachez toutefois, que ce type de contrat reste peu avantageux, et perd de sa pertinence si le souscripteur ne décède pas avant la date échéance du contrat. Si le cas se produit, les assureurs nomment cette situation comme «  un contrat à fonds perdus ».Ainsi, l'assureur lui en tire les bénéfice puisqu'il reste en droit de ne pas remettre les primes au souscripteur.

Si vous décidez de placer votre argent sur une assurance vie, sachez que vous avez du poids auprès des assureurs. Effectivement, courtiers et assureurs ont tout intérêt à conserver votre confiance, à proposer des assurances vie avec de bons taux, un bon rendement, et de vous simplifier la tache en matière de gestion assurance vie.

L'assurance vie: Pour quoi? Pourquoi?

Étant, le principal investissement des français, l'assurance vie présente de nombreux avantages. Si cette épargne est tant choisie, c'est qu'elle offre des avantages fiscaux notamment. Jeunes, séniors, en couple, avec ou sans enfant, célibataire, avec ou sans enfant, l'assurance vie est faite pour chacun d'entre nous. De par sa flexibilité, l'assurance vie peut se décliner et s'adapter à la singularité de tous les individus. L'assurance vie n'emprisonne pas votre argent, il reste possible de retirer votre argent à tout moment, par le biais de rachat, les démarches administratives sont simples et restent effectuées par l'assureur.

Avant de vous engager sur un contrat d'assurance vie, vous devez explorer le marché de cette épargne, pour cela, rien de plus simple, nous mettons à votre entière disposition un comparateur d'assurance vie. Les étapes à suivre seront les suivantes:

Le comparateur d'assurance vie est gratuit, sans engagement, confidentiel, disponible à toutes heures du jour et de la nuit.

Avant de comparer les offres, l'outil de recherche à besoin d'informations, pour vous proposer une étude singulière correspondant, à vos exigences, à votre investissement de départ et à votre situation familiale.

Le formulaire vous posera alors quelques questions:
Les objectifs de votre assurance vie.
Les revenus annuels déclarés.
La situation matrimoniale.
L'âge.
L'année de naissance.
Les coordonnées ( téléphone, postale, @)

Tous les renseignements demandés permettront de mettre en place une étude pertinente, des devis clairs et précis vous seront par la suite adressés et devront mentionner un certain nombre d'éléments essentiels au contenu du contrat assurance vie. Ces éléments, seront:
La nature du contrat.
Le taux plancher de rendement.
La nature du placement.
La somme minimale à verser.
Le capital initial
L'estimation de la fréquence des versements (libres soit aléatoires ou bien encore mensualisés)
Les versements à venir...

Les questions préalables:

Une assurance vie reste un investissement qui doit être mûrement réfléchi. Effectivement protection de l'épargne, protection de vos enfants et de votre conjoint ou conjointe en sont le but. Rien n'est donc à négliger dans les méandres d'un contrat d'assurance vie. Tous, absolument tous les détails du contrat doivent être compris, tous les éléments et les particularités du contrat doivent être optimisés pour que le rendement de votre assurance vie soit le meilleur.

Ainsi, vous devez:
-Cibler les objectifs de votre investissement.
-Donner vos exigences quant à la rentabilité de votre épargne.
-Réfléchir à la fructification du capital investi.
-Réfléchir à la notion de transmission de l'épargne.
-Être conscient de son propre profil d'investisseur.
-Être conscient des risques possibles dans ce produit d'épargne.
-Être conscient de la gestion spécifique de ce produit d'assurance, besoin d'aide ou autonome dans sa gestion, vous aurez à faire un choix.
-Opter pour, soit un objectif de succession, soit un objectif d'investissement, viser ici, les différents types de contrats et de supports que proposent l'assurance vie.
-Choisir entre une assurance vie sur fonds en euros ou bien sur unités de compte.
-Réfléchir à l'approvisionnement de votre assurance vie.

Une assurance vie pour compléter sa retraite, pourquoi pas?

Au vue de la conjoncture économique que nous subissons aujourd'hui, le but de tous les français, de classe moyenne ou aisé, cherchent la protection, la sécurité pour leur argent. Cette réaction est logique et pertinente. Aussi, aux vues des polémiques vis à vis des retraites et des remaniements de lois ministérielles, concernant les retraites, l'assurance vie peut être vue comme un investissement d'argent en tant que complément retraite. Vous le savez, nous n'inventons rien, les retraites restent de plus en plus faibles en France, effectivement, elles s'élèvent à 1200 euros en moyenne. L'assurance vie est peut être votre solution pour un devenir plus serein à la retraite.

Ainsi, le produit d'épargne assurance vie peut être vue comme un complément retraite car, cette épargne ne constitue pas de versements imposés, pas de limite de montant mais aussi un retrait de votre capital à tout moment. C'est avec ces arguments ci contre que les individus y voient leurs intérêts.

Ce type d'investissement reste soutenu par la législation française. Effectivement cette dynamique d'épargne en vue d'un complément retraite profite des avantages fiscaux. Si vos gains sont inférieurs à 5963 euros vous serez imposé à 0%.Si vos gains s'élèvent entre 5964 euros et11896 euros vous serez imposé à hauteur de 5,5% et ...Plus vos gains seront élevés, plus le taux d'imposition grimpera. Les assureurs doivent être en mesure de vous aiguiller et de vous informer sur les taux d'imposition en cas de retrait ou de rachat de contrat.

Il vous est possible de posséder plusieurs assurances vie. Utilisez le comparateur d'assureur vie en ligne, outil essentiel pour vos recherches.

Les frais de gestion: frais prélevés tous les ans sur la somme totale de l'assurance vie

Les frais d'entrée: frais de versements, soit un pourcentage retenu sur vos dépôts de l'assurance vie.

Les frais d'arbitrage: les frais corrélés en cas de changement, comme par exemple,un passage « fonds euros » en « unités de compte » ou inversement. Pour des question de rendement, certaines personnes changent ces données pour des raisons d'optimisation de leur assurance vie.